Partagez|

Matthew Kamicat, le serviteur démoniaque du Divin Tyran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Messages : 9
Localisation : Auprès de mon Maître, bien sûr.


Feuille de personnage
Equipe Pokémon:
Age: 29
Citation préférée:

MessageSujet: Matthew Kamicat, le serviteur démoniaque du Divin Tyran Sam 10 Aoû - 23:38

PRESENTATION DE MATTHEW KAMICAT



Prénom: Matthew

Nom de code: Le Magicien

Age: 29 ans

Sexe: Masculin

Ville d'origine: Celestia

Team: Galaxie

Badges?: Aucun

Premier POKEMON acquis: Superbia le Tenefix

Equipe POKEMON:
Tenefix:
 

Tutafeh:
 

Ossatueur:
 

Spectrum:
 

Skelenox:
 

Autres POKEMON dans la boîte: ///

Description physique et mentale:

Commençons par le commencement : le physique. Assez grand, il ne possède pas une musculature spectaculaire, sans pour autant être un gringalet. Disons qu’il a une physionomie normale pour quelqu’un qui voyage beaucoup. Ses cheveux blonds mi-longs sont la plupart du temps attachés en une petite queue de cheval, des mèches venant encadrer ses yeux d’un vert élégant. Ceux connaissant Gilgamesh, le chef Galaxie, sont très souvent troublés en le voyant, de par sa forte ressemblance à celui-ci.

Heureusement, les vêtements permettent d’éviter la confusion. On voit tout de suite que Matthew exerce le métier de magicien. Il porte une chemise blanche, par-dessus laquelle il possède une veste en queue de pie noire, comme les chefs d’orchestre, mis à part qu’il a rajouté sur celle-ci une queue de chat noire au bout blanc et orné à sa base d’un nœud tout aussi blanc. Il complète sa tenue par un pantalon de smoking et des chaussures de cuir élégantes, tous les deux noirs. Ses cheveux sont coiffés d’un haut-de-forme également noir, avec un bandeau blanc. Il garde dans la poche de sa veste au niveau de son torse un monocle qui l’aide à lire quand il est fatigué, sa vision ayant tendance à devenir plus floue dans ces situations. Mais cela arrive rarement et il a plutôt tendance à s’en servir durant ses spectacles ou pour se donner un air mystérieux.

Matt transporte toujours avec lui une grande malle montée sur des roues, contenant ses accessoires de magie, lorsqu’il n’est pas en mission. Cette malle possède également un double fond, dans lequel il cache un album rempli de photographies de Gilgamesh à tous âges, ainsi que ses principales armes : deux dagues de combat, et plusieurs scalpels. Lorsqu’il est en mission, il cache ces armes sous ses vêtements. Son accessoire fétiche est sa canne ornée d’un crâne de dragon sculpté, renfermant une lame dont il peut se servir en combat. Mais la plupart du temps, il préfère se servir de ses autres armes, et n’a recourt à celle-ci qu’en dernier recourt.

Maintenant que nous en avons fini avec le physique, passons au mental de notre exorciste favoris. Le plus frappant chez lui est sa loyauté sans bornes envers Gilgamesh. Il fait entièrement confiance au chef Galaxie, et exécute le moindre de ses ordres et caprices, que ce soit lui faire à manger, l’amuser, assassiner, ou mettre fin à ses propres jours. Il suffit d’un ordre de sa part, et Matthew ferait l’impossible pour lui.

Ayant subi un lavage de cerveau toute sa vie, Matt ne fait aucune différence entre le Bien et le Mal. Il est capable de tuer ou torturer quelqu’un sans avoir le moindre remord, et y prend même du plaisir lorsqu’il le fait pour le bien de son Maitre. Certains connaissant cette facette de sa personnalité diront qu’il est fou. Il se spécialise plus particulièrement dans la torture mentale, infligeant la terreur et jouant avec sa proie, afin d’écarter toute menace provenant de celle-ci. Sur ce point, les personnalités de ses Spectres ont beaucoup déteint sur lui, et il n’est pas rare que dans ces moments-là, l’un d’entre eux prenne possession de lui.

Mais ceux qui ont vu cette partie de sa personnalité sont très rares. En temps normal, le magicien est plutôt quelqu’un de calme et agréable à vivre, arborant toujours un petit sourire sur son visage, bien qu’il fasse parfois des choses ou des réflexions assez… bizarres. On peut même remarquer un petit coté enfantin dans ses réactions ou lorsqu’il est sur scène, l’exorciste n’ayant pas vraiment eut une enfance normale, pouvant se montrer très crédule avec les personnes en qui il a confiance. Il fait toujours de son mieux pour que les gens qu’il apprécie soient à l’aise et est très serviable, n’hésitant pas à improviser un petit tour de magie lorsque l’ennui s’installe. Les personnes qu’il n’aime pas ou qui se montrent désagréables envers son Maitre, en revanche, subissent de petites vengeances discrètes dès que l’occasion se présente. Il n’est pas rare de voir Matthew faire le ménage ou la cuisine, n’étant pas spécialement maniaque mais préférant que tout soit propre pour être agréable pour son Maitre.

Pour ce qui est de sa relation avec ses Pokémons, on peut vulgairement dire que celle-ci est fusionnelle, plus au sens strict qu’au sens imagé. En effet, il existe une confiance réciproque entre eux et ses Pokémons lui obéissent au doigt et à l’œil, bien qu’ils râlent parfois, surtout Avaritia. Matthew n’a que très rarement besoin d’exprimer oralement ses ordres, ses Pokémons les devinant parfois même avant qu’il ne fasse le moindre geste. Mais je parlerais plus en détail du lien entre eux et Matt dans leur présentation à chacun, pour éviter d’alourdir encore plus celle du Galaxie.

Enfin, terminons par les gouts de Matthew. On peut déjà dire qu’il aime se donner en spectacle. En effet, il a une forte tendance à surjouer lorsqu’il se bat ou dans certaines autres occasions, comme s’il était constamment sur scène à présenter ses spectacles. C’est surtout vrai lorsqu’il cherche à surprendre ou humilier une cible, afin de prendre l’avantage. C’est par exemple tout à fait son genre d’apparaitre de nulle part dans un nuage de fumée scintillante, juste pour le show. On ne sait pas si c’est parce qu’il est devenu magicien qu’il a eu cette manie, ou si c’est parce qu’il a cette manie qu’il est devenu magicien, mais en tous cas, les deux sont liés. Mais ce qu’il aime par-dessus tout, c’est servir son maitre et assouvir tous ses caprices. L’humeur de Matthew copie en quelque sorte celle de Gilgamesh, ou du moins y répond : si Gilgamesh est heureux, Matt l’est aussi ; si Gilgamesh est en colère ou triste, Matt le devient également et tente de résoudre le problème. Au niveau culinaire et vestimentaire, Matthew n’a pas vraiment de gouts marqués, sauf peut-être pour les gâteaux qu’il adore cuisiner. Il a également des périodes où il dévore des quantités gargantuesques de viande, non-pas parce qu’il adore ça, mais à cause de la proximité quasi-permanente de Superbia et des nombreuses fois où celle-ci a possédé son dresseur.

Histoire:


- Matthew, je te présente Nicolas.

Matthew resta interdit, muet, observant de haut en bas et de bas en haut Nicolas Sinhopper, tandis que les adultes commençaient à parler d'une voix forte. En temps normal, entendre sa mère hausser le ton aurait terrifié le garçon ; mais pas ce jour-là. Ce jour-là, il rencontrait enfin Nicolas, que la mère de ce dernier avait tenu éloigne de lui pendant les cinq premières années de leur vie. Ce jour-là, il rencontrait celui qui était ne le même jour, la même heure que lui. Ce jour-là, il rencontrait enfin son futur maitre. Il aurait pu rester des heures à le regarder ainsi, ne sachant pas quoi dire, paralyse par la peur de ne pas devenir ami avec lui. Devait-il se présenter ? Devait-il proposer à Maitre Nicolas de jouer avec lui ? Ou bien Maitre Nicolas préférait-il manger le gouter de Matthew ? C'est au moment où il avait enfin le courage d'ouvrir la bouche que Madame Sinhopper ordonna une dernière fois à la mère de Matthew de s'en aller en criant, et cette dernière attrapa la main de son fils et s'éloigna, prenant la route pour rentrer chez eux. Tire en avant, Matthew se retourna tout de même du mieux qu'il put en titubant, faisant un signe de la main à Nicolas, espérant le revoir très vite. Il n'aurait malheureusement pas cette occasion avant de nombreuses années.

Laissez-moi à présent vous expliquer les conditions de cette rencontre. Comme je l'ai déjà dit, Matthew Kamicat et Nicolas Sinhopper, aujourd'hui plus connu sous le nom de Gilgamesh le Divin, chef de la Team Galaxie, sont nés exactement au même moment, un . La mère de Matthew se considérait comme une devineresse, pensant pouvoir lire l'avenir dans les étoiles. Cette croyance avait poussé les autres habitants de ainsi que son mari à la considérer comme folle et à rester à l'écart d'elle, si bien qu'elle vivait avec le seul soutien financier d’une exorciste nommée Evangeline, dont nous reparlerons plus tard. Matthew a donc vécu dans un cadre modeste. Mais ce n'est pas ça qui nous intéresse, revenons à nos étoiles. La mère de Matthew avait en effet prédit en lisant celles-ci la naissance de Matthew et de Nicolas, mais pas seulement : elle avait également lu que Nicolas était promis à un grand avenir, un véritable prophète. Mais tout prophète rencontre des résistances du peuple qui préfère rester dans son ignorance et son confort routinier. C'est alors qu'elle a décidé que son propre fils deviendrait le servant de Nicolas ; après tout, ils étaient nés en même temps, ce ne pouvait qu'être un signe des dieux. Apprenant la nouvelle, la mère de Nicolas se disputa avec celle de Matthew, et les deux ne se revirent qu'en une seule occasion que je vous ais narre quelques lignes plus tôt, la première interdisant à la deuxième de s'approcher de sa famille, la considérant depuis plusieurs années comme folle et dangereuse.

L'enfance, et même toute la vie de Matthew fut dédiée à Nicolas Sinhopper, la mère du futur magicien ne démordant pas de son idée, quitte à l'accomplir en cachette. La chambre de Matthew fut rempli aussi tôt que possible de photographies de son futur maitre, a tous âges. Aucune autre décoration, aucune autre photo, aucun motif : juste des photos de Nicolas. La mère de Matthew lui apprit les règles de politesse ainsi que tout ce qu'un servant doit savoir faire pendant les dix premières années de sa vie : la cuisine, le ménage, des jeux... Elle lui racontait tous les jours les informations qu'elle arrivait à trouver sur la vie de Gilgamesh, et lui répétait sans arrêt qu'il était né pour servir ce dernier, à tous prix. Matthew subissait en permanence un lavage de cerveau de la part de sa mère destine à faire de lui le parfait et loyal serviteur qu'il deviendrait plus tard, mais il n'avait pas une enfance triste pour autant, vivant tout de même avec l'amour de sa mère et dans des conditions de vie correctes, si bien qu'il ne chercha jamais à rejeter son éducation. Au contraire, une certaine fascination envers Nicolas s'était développée en lui, curieux de le connaitre véritablement et non uniquement grâce aux récits de sa mère, de découvrir qui était celui dont il voyait en permanence des images et dont on lui parlait constamment. Cette curiosité avait encore grandit le jour où il rencontra enfin Nicolas, devenant dévorante et occupant toutes ses pensée. Sa vie n'avait qu'une seule raison d'être : servir Nicolas Sinhopper. Terrifie a l'idée d'être rejeté, il travailla dur toute son enfance pour être le plus proche possible de la perfection, faisant parfois des nuits blanches à imaginer tous les scenarios possibles et imaginables pour leur rencontre, ou se réveillant en pleurs après avoir fait un cauchemar dans lequel Gilgamesh le repoussait ou avait des problèmes sans que Matthew ne puisse l'aider.

A son dixième anniversaire, sa vie commença à changer. Comme chaque année, il fêtait son anniversaire autour d'un gâteau avec les mêmes personnes : sa mère et Madame Evangeline, et cette fois-ci même Monsieur Adam était venu. Je vous ais parle plus tôt d’Eva, maintenant, il est temps de vous la présenter. Cette femme est loin d'être banale : originaire d'une région éloignée, il s'agissait surtout d'une exorciste, tout comme son partenaire, Adam. Ces deux-là faisaient partie d’une école d’exorcisme particulière, l’ordre de la Kabbale. Pourquoi particulière ? Parce que la Kabbale se concentrait essentiellement sur les Spectres nés suites à la mort d’êtres humains, et a développé tout un système d’exorcisme autour de ceux-ci, bien qu’ils s’occupent a l’occasion de spectres plus classiques. Beaucoup pensent qu’il n’y a pas de vie possible après la mort, et dénient complètement ces exorcistes, les traitant de charlatans. Mais leur efficacité était indéniable, leur permettant de demander de coquettes sommes en compensation de leur travail…

Alors que le petit Matthew mangeait joyeusement son gâteau d’anniversaire sous l’œil sévère et froid d’Adam, qui préférait bien plus passer son temps dans des cimetières qu’en société, la mère du garçon et son amie rentrèrent dans la pièce qu’elles avaient quitté quelques minutes plus tôt afin de discuter en privée. Sa mère arborait toujours son sourire mystérieux, que le garçon adopterait plus tard, tandis qu’Eva attrapait une chaise pour s’assoir a cote de Matt, un air grave au visage. N’étant pas habitue à la voir ainsi, il se tourna sur sa chaise pour la regarder, la curiosité se lisant sur son visage.

- Matthew, commença-t-elle d’un ton pose, comme si elle cherchait ses mots. Ta mère et moi, nous avons discuté. Elle souhaiterait que tu rejoignes la Kabbale et que je t’apprenne à te battre, ainsi qu’à former une équipe Pokémon. L’apprentissage des règles de la Kabbale sont très durs et strictes, nous avons besoin de ton accord pour cela. Qu’en penses-tu ?

Le futur exorciste regarda l’ancienne exorciste, des étoiles dans les yeux. On voulait lui apprendre à se battre ? Et à utiliser des Pokémons ? C’était un rêve qui se réalisait. La mission de Matthew était non-seulement de servir Nicolas, mais également de le défendre. Et on lui donnait le moyen d’y parvenir, et avec la personne qu’il tenait en haute estime et pour qui il éprouvait un profond respect.

- Es-tu prêt à t’entrainer dur pour devenir un exorciste de la Kabbale ?

Dans la tête de Matthew, la question résonna différemment :

« Es-tu prêt à te battre pour la vie de ton maitre ? »

- Oui !

Et c’est ainsi que Matthew suivit l’entrainement sévère d’Evangeline et d’Adam, voyageant à travers le monde dans les endroits les plus terrifiants de celui-ci. Les deux exorcistes lui apprirent non-seulement leur art, mais continuèrent également l’éducation de servant de Matthew. Au début, il avait très peur des Spectres, comme toute personne normalement constituée. Mais Adam sut très vite comment réguler cette peur : Matthew fut force à passer plusieurs jours dans des cryptes remplies de Spectres, seul, avec à peine assez de nourriture pour survivre durant le temps imparti. Durant ses premières fois, Eva et Adam récupéraient un Matthew terrorisé et affamé, qui ne pouvait rien faire durant plusieurs jours, aussi bien à cause de la souffrance mentale provoquée par une trop longue période au milieu de Spectres plus ou moins agressifs, que de la souffrance physique causée par le manque de nourriture. Mais les voyages dans les cryptes n’étaient qu’une partie de la torture – qu’Evangeline et Adam nommaient « entrainement » - que les exorcistes infligèrent au garçon. Mais d’années en années, Matthew se fortifia, apprenant les mécaniques de survie en milieu hostile, jusqu’à être capable de sortir des cryptes avec une certaine tristesse, comme s’il souhaitait y rester un peu plus longtemps…

C’est durant l’un de ces « entrainements » que Matt fit la rencontre de son premier Pokémon, Superbia, une Tenefix. C’est également à cette occasion qu’il subit pour la première fois les méthodes de capture de Spectres de la Kabbale. Oui, « subir » est le bon verbe. Un dresseur normal se contenterait de combattre le Pokémon, puis d’envoyer à répétition une Pokeball en appuyant comme un maniaque sur le bouton B de sa Game Boy. Mais pas la Kabbale. Comme je l’ai dit, cet ordre se spécialise dans l’exorcisme de Spectres étant la réincarnation d’êtres humains décédés. Ces esprits sont souvent dans des états émotionnels forts, tels que le désespoir ou la colère. Dans le cas de Superbia, c’était son ego surdimensionné allie a un fort gout pour le meurtre et la chair humaine qui en faisait un Spectre redoutable. Si l’exorciste voulait détruire le spectre, il se contentait de l’exorciser selon les rites de l’école. Mais s’il voulait le capturer et faire de lui son compagnon, le seul moyen d’apaiser l’esprit et d’obtenir sa loyauté éternelle était de comprendre par quoi il était passe, et pourquoi il avait été force à errer dans le monde des vivants par-delà la mort.

Et pour cela, il fallait que l’exorciste se laisse posséder par le fantôme.

La possession est très éprouvante et dangereuse pour l’hôte. En effet, son corps est à la merci de la volonté du Pokémon, et ses propres pensées sont submergées par celles de ce dernier. Néanmoins, le processus de la Kabbale cherchait à inverser la possession : l’exorciste devait piéger la volonté du Pokémon dans la sienne, et fouiller dans ses pensées et sa mémoire pour comprendre qui il était de son vivant. Autant vous dire que Superbia résista, et un long combat mental acharne s’en suivit. L’esprit de Matthew s’affaiblissait de plus en plus et était sur le point de céder, ne tenant que grâce à son désir de devenir plus puissant afin de servir et protéger Maitre Nicolas, lorsqu’il trouva enfin ce qu’il cherchait.

Matthew brula sur les flammes d’un bucher, hurlant à pleins poumons. Il sentit son corps se consumer petit à petit, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que des os carbonises attaches par quelques tendons rescapes. Afin d’apaiser Superbia, il avait dut revivre sa mort.

Plusieurs semaines passèrent sans qu’il ne puisse faire quoi que ce soit. La capture avait été très éprouvante pour l’esprit du jeune garçon, réduisant celui-ci à l’état de légume. Evangeline et Adam durent s’occuper de lui, Matthew n’étant même plus capable de manger ou d’aller aux toilettes seul, se contentant de rester assis dans son lit en fixant le mur en face de lui d’un regard vide. Eva s’inquiétait pour son élève. Si les exorcistes de la Kabbale sont aussi peu rependus, c’est qu’il y avait bien une raison, et elle était toute autre que leur soi-disant charlatanisme. En effet, beaucoup d’élèves ne tenaient pas le choc de leur première capture. Certains étaient lobotomises par la bataille éprouvante qu’ils avaient dut livrer ; d’autres devenaient fous suite à leur « mort » dans la mémoire de leur Pokémon. Non seulement les élèves étaient rares, mais en plus, rares étaient ceux qui survivaient.

Heureusement, la volonté de Matthew était forte. Il ne mourrait pas avant d’avoir rencontré à nouveau l’homme qui était tout pour lui. C’est donc petit à petit qu’il se rétablit ; au début, il se contentait d’articuler difficilement des petits mots, tels que « faim », afin de prévenir en cas de besoin, et Superbia, qui ne l’avait pas lâche de plus d’un mètre depuis sa capture, allait chercher Adam ou Eva ; puis il recommença à marcher, à parler, et à reprendre son autonomie. Il lui fallut une année complète pour redevenir entièrement le Matthew qu’il était avant. Dès qu’il fut prêt, il entraina avec acharnement Superbia, redoublant d’efforts dans son apprentissage des pratiques de la Kabbale, l’idée de devenir plus fort pour son futur Maitre lui faisant tenir le coup. Son équipe s’agrandit au fil des ans et des voyages, jusqu’à devenir celle qu’il possède aujourd’hui. Il captura Acedia,  son Osselait, aujourd’hui devenu un Ossatueur, de manière plus conventionnelle, durant l’une de ses missions d’exorcisme.

A 29 ans, il fut enfin prêt. Il était devenu le parfait serviteur, ainsi qu’un dresseur suffisamment puissant pour protéger son Maitre, qui était alors à la tête de la Team Galaxie. Pour Matthew, le camp de celui-ci importait peu. Nicolas Sinhopper, devenu Gilgamesh, était promis à un grand avenir, et devait créer un nouvel Age d’Or pour le monde. Et Matthew Kamicat le servirait corps et âme, jusqu’à son dernier souffle.

Objectif ou motivations: Protéger et servir Nicolas « Gilgamesh » Sinhopper

POKEMONs préférés: Spectres

Devise : « Je ne suis qu’un humble serviteur… »

Taux de méchanceté: (allant d'une échelle de 1 à 10)
0/10 ou 11/10. En fait, Matthew peut être considéré comme la gentillesse incarnée ou comme le plus monstrueux des monstres, du fait de son manque de sens moral. En temps normal, c’est un homme d’une grande gentillesse. Mais il peut devenir un être d’une extrême cruauté si Gilgamesh le lui ordonne, ou si celui-ci est en danger, voir même parfois pour son propre plaisir.

Personnage de dessin animé/manga utilisé pour l'avatar: Personnage original


Dernière édition par Matthew Kamicat le Dim 11 Aoû - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1630
Localisation : Laure est entrain de chercher. Elle vous donnera le résultat dès qu'elle l'aura.


Feuille de personnage
Equipe Pokémon:
Age: 15 ans (13 ?)
Citation préférée:

MessageSujet: Re: Matthew Kamicat, le serviteur démoniaque du Divin Tyran Sam 10 Aoû - 23:58

Très bonne fiche, et très intéressante !
Bon, t'avais réussi le RP test pour un chef de team, donc... Commandant, j'pense que ça passera ! Et vive l'arrivée des Galaxies =D !
J'attend juste la fin du deuxième RP ^^ !

____________________________________________________________
Merci à Soul Kanuda et aux artistes pour les magnifiques avatars et signature !

Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1630
Localisation : Laure est entrain de chercher. Elle vous donnera le résultat dès qu'elle l'aura.


Feuille de personnage
Equipe Pokémon:
Age: 15 ans (13 ?)
Citation préférée:

MessageSujet: Re: Matthew Kamicat, le serviteur démoniaque du Divin Tyran Lun 12 Aoû - 19:36

Double Post '^'
Les Deux RP ayant été terminé, l'avatar mit, le mois passé, le RP test non nécessaire (Etant donné que celui de Mickaël fait office de confirmation...)

Roulez Jeunesse ! Tu es validé !

____________________________________________________________
Merci à Soul Kanuda et aux artistes pour les magnifiques avatars et signature !

Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: Matthew Kamicat, le serviteur démoniaque du Divin Tyran

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Kamicat, le serviteur démoniaque du Divin Tyran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Craquage démoniaque (là c'est de la folie) ;) nouveauté juillet
» Ne fermons pas nos oreilles au message divin
» Carrés au caramel croustillants divin
» (M/LIBRE) MATTHEW DADDARIO ≈ where's your ghost ?
» LE COUPLE DIVIN
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinka no Kizuna :: L'aire de repos de tout aventurier :: Corbeille :: Fiches de présentation archivées sur demande-