Partagez|

Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Messages : 6


MessageSujet: Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction) Jeu 22 Aoû - 0:19

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
AOIFE MARUICK
Le coeur brûlant du conseil 4
Aoife Maruick ▬ 16 octobre ▬ 20 ans ▬ Sexe : féminin ▬ Orientation sexuelle : hétéro ▬ Origine : Johto ▬ Badges : 16 ▬ Profession : 4ème place du conseil 4 de Kanto/Johto ▬ Premier pkm : caninos ▬ Pkm préféré : Ho-oh ▬[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
INFORMATIONS
Description Psychologique

Ho, s’cusez. J’avais pas remarqué que c’était à mon tour de me présenter. Bon voyons voir, laissez moi réfléchir un peu … A vrai dire, je vois pas ce que je pourrais dire sur moi. En fait, ça me casse les couilles de me présenter. Mais apparemment c’est obligatoire. Quelle barbe. Bon bin alors allons y. C’est parti, vous allez tous savoir de moi. Enfin presque. Ce serait pas drôle si je vous disais tout. Dans la vie, faut qu’il reste des mystères pour que la vie soit plus fun. Bref, trêve de blabla et me voici :

Y parait que je suis une fille pas fréquentable. Pourquoi ? Bin franchement, j’en sais rien et je me contre fous de connaître la raison. Enfin, je dis ça mais je crois la connaître. Y paraît que c’est pas bien vu une fille qui boit, qui fume, et qui fait la fête avant de se réveiller aux côtés d’un inconnu. Bon j’avoue que parfois c’est pas beau à voir, surtout quand j’ai la gueule de bois en essayant de me rappeler le nom de la personne à côté de moi, ou alors en essayant de me rappeler où a bien pu atterrir mon boxer. Et oui, je suis comme ça. Et alors ? Ça pose un problème ? Pas à moi en tout cas. Faut savoir profiter de la vie mes cocos. C’est pas en restant coincé du cul que vous allez profiter. On n’a qu’une vie.

Y a certaines personnes qui disent aussi que j’ai pas froid aux yeux. Franchement, là je vois pas de quoi elles veulent parler. Peut-être du fait que je prends pas partie dans la petite guéguerre. Bin faut dire que j’en fous comme de l’an 1000.  En fait, y a pas que de ça dont je m’en fous. La vie des gens m’intéresse comme la bouse d’une ecremuh. Non mais sérieux, ça sert à quoi de se plaindre au près des gens ? A rien. Juste à dire à tout le monde : « regardez moi, je suis malheureux alors je veux être entouré de gens. » Très peu pour moi. J’aime pas les gens hypocrites qui sont obligés de mettre en avant leurs malheurs pour exister. Pourtant, malgré ça, moi aussi je suis souvent entouré de nombreuses personnes. Allez pas croire que ce sont mes amis. Non, loin de là. J’ai pas beaucoup d’amis. C’est juste que je suis quelqu’un d’extraverti qui parle facilement aux autres, de tout et surtout de rien. Moi, je m’étale pas sur ma vie. Les gens n’ont pas à la connaître. Et puis, faut dire qu’elle est pas passionnante.

Bon en fait, je viens de vous mentir sur le fait que je m'en fous de tout. Il y a plusieurs choses sur lesquelles je ne veux pas tirer un trait. Il y a tout d'abord mes pokemons qui sont aussi ma grande passion. Sans eux, je ne serais rien. Du coup je prends grand soin d'eux. Ce qui m'est important ensuite, il s'agit de ma liberté. Il est vrai que j'ai des responsabilités avec mon poste au conseil 4, mais sérieusement, c'est vraiment pépère. De nos jours, il n'y a plus beaucoup de dresseurs à arriver aussi loin dans leur cursus. Donc c'est un peu la bonne planque. Enfin, ça l'était jusqu'à ce qu'il y a quelque temps, m'obligeant à ne plus laisser passer certaines petits trucs. Me faire contrôler par certaines personnes pour que je fasse tout ce qu'ils disent, qu'ils aillent se faire ...  

Voila, tout ça pour dire que je suis une fille qui se prend pas la tête. Un peu, voir beaucoup fêtarde sur les bords. Je vis au jour le jour, profitant de chaque instant. Et quand je décide de faire un truc pour telle ou telle personne, c’est toujours par pur intérêt. Je ne fais jamais rien sans que j’y gagne un truc. Donc, si vous avez un truc à me demander, faut y mettre le prix. Après tout, tous se paye.
Description Physique

Bon, apparemment c'est toujours à mon tour. C'est à croire que vous voulez vraiment tous savoir de moi. Mais que vous dire de mon physique. J'ai bien envie de vous dire, regarder donc une photo de moi, ce serait plus simple. Sauf qu'à voir vos têtes cela ne vous suffit pas. Bon et bien alors on va faire autrement. Donc c'est parti pour un nouveau blabla.

J'ai envie de vous dire que je suis d'un physique plutôt banale, mais là je vous mentirais. Beaucoup de monde qualifient mon corps comme celui d'une poupée en porcelaine. Il faut dire que j'en ai tous les traits : un corps mince, frêle, une pâle et un visage d'ange. Et oui rien que ça. Je vous vois déjà en train de baver bande de .... Pardon, je m'emporte. Bref, je parie que cela ne vous suffit toujours pas. Bon très bien, alors passons aux détails.

Commençons par mon corps. Comme dit un peu plus haut, j'ai un corps assez frêle en apparence. Je ne suis pas très grande, je dois mesurer près des 1,60m. En faite non, plutôt plus proche des 1,55m. Bon, on va dire entre les deux car j'ai la flemme de me mesurer. Je ne suis pas très grosse, en faite je suis limite maigre, ce qui ne m'empêche pas d'avoir des formes. Non, là dessus vous n'aurez pas mes mensurations ! Même si cela ne se voit pas forcément, mon corps est finement musclé et à vrai dire, je suis quelqu'un d'assez endurant dans les efforts physiques.
En parlant d'efforts, autant vous dire que je ne suis pas très forte, mais en contre partie, je suis ce qu'on appelle quelqu'un d’hyper-laxiste, autrement dit, je suis naturellement plus souple que la moyenne. Ça a des bon côtés mais aussi des inconvénients comme par exemple je me fais plus rapidement des entorses. Ouais je sais, pas cool.
En fait j'aime bien mon corps sauf une chose : une cicatrice de plusieurs centimètres se trouvant juste en dessous de ma poitrine du côté de mon cœur.

Venons maintenant à mon visage. Les gens disent qu'il reflète la douceur que je ne montre pas. Il est vrai qu'il est assez agréable à regarder. Non je ne dis pas ça pour me jeter des fleurs, quoi que ... Bref ! Ce don je suis le plus fière, ce sont mes yeux. Un regard bien féminin aux longs cils et légèrement en amandes. Mais c'est sans compter de leur couleur bleu. Je remercie d'ailleurs ma mère de me les avoirs transmis. Grâce à eux, cela apporte une touche de couleur dans ce visage blafard. Enfin, il a bien mes pommettes ainsi que mes lèvres rosées me donnant un peu de vie, mais cela n'est pas forcément suffisant.
Mon visage est encadré par mes cheveux en un carré court. De couleur châtain foncé, une frange droite souligne mon front, allant le cacher totalement. Mes mèches les plus longues tombent gracieusement sur mes joues. A l'arrière, ma nuque est complètement dégagée. Il y a toujours un accessoire dans ma chevelure, que ce soit un noeud, des plumes ou même un chapeau, tout dépend de mes envies.

Pour finir, mon style vestimentaire. Autant vous dire qu'il ne passe pas inaperçu. En faite en me voyant, vous aurez l'impression d'avoir remonté le temps, ou presque car à l'époque victorienne, les dames ne portaient pas simplement des pantys. Vous l'aurez peut-être compris, j'ai un style bien à moi et très féminin. Mes hauts se constituent généralement de bustier et blouses. J'aime beaucoup les dentelles et les rubans. Oui je suis une vraie fille et j'assume. Pour ce qui est de mes bas, je porte rarement des jupons. Pourquoi ? Pourtant cela irait tellement bien avec mes hauts. Tout simplement car je ne trouve pas cela très pratique pour se déplacer. Je préfère de loin mes pantys, ses sous-vêtements qu'avaient les dames autrefois. Cela est confortable en plus de tenir chaud, enfin tout dépend de la matière utilisé bien sûr.

Oui, comme vous pouvez le voir, je n'ai en rien l'aspect d'une spécialiste des pokemons feu et encore moins d'un membre du conseil 4. Mais que voulez-vous, l'habit ne fait pas le moine.
My Story
Petite étincelle deviendra un majestueux feu
Je vous vois déjà de loin. Ne voulant pas que je m'arrête en si bon chemin, voulant encore en savoir plus sur ma personne. Mais pourtant je vous l'ai dit, ma vie n'est pas passionnante. Enfin, du mon point vu. Elle est tout ce qui est de plus banale. Non, vous ne me croyez toujours pas ? Bon et bien très bien. Comme vous le voulez, je vais tout vous dire. Préparez donc les pop-corn histoire de quoi vous occuper.

Ma vie a commencé il y a une vingtaine d'année sur une route de Johto, bien loin d'une ville et d'un hôpital. Pour une famille d'artistes nomades, cela n'a rien d'exceptionnel. Naître entouré d'une famille qui s'aime que dans une salle aseptisée, perso, je trouve ça beaucoup plaisant à imaginer. Car autant vous dire que moi je ne souviens de rien. Je vous sauterais aussi les premières années de ma vie. Pourquoi ? Bin c'est simple pourtant, tout simplement car je ne m'en souviens en plus d'avoir la flemme d'inventer quelque chose à dire. Et puis, mis à part le fait que j'ai appris à marcher et à parler, il n'y a rien de bien exceptionnel là de dans, vous ne pensez pas.

Comme dit juste avant, ma famille est nomade. Elle vit dans une sorte de grosse roulotte tiré par des Tauros. Pour gagner leur vie, mes parents vont de ville en ville et font des spectacles, le plus souvent sur la grande place. Chaque membre à une spécialité : mon père est un cracheur de feu en plus d'être jongleur, ma mère est une illusionniste, quant à mes deux sœurs, elles sont acrobates en plus d'être des contorsionnistes. Pour pimenter leur numéro et les rendre spectaculaire, ils utilisent des pokemons.
C'est dans cet univers du cirque que j'ai grandi. Bon d'accord, j'avoue que cela n'est pas très banale, je m'en rends compte. Mais pour moi, cela a toujours normal de voir mes sœurs se mettre dans des positions impossibles et de voir mon père cracher du feu. Et moi ? Je n'ai jamais fait grand chose. Mon rêve, à la base, c'était d'être une acrobate pyromane. J'ai toujours trouvé ça beau le feu, à la fois dangereux et indomptable, ne pouvant pas le prendre dans ses mains. Oui, cet élément me fascine depuis toute petite. Peut-être du fait de voir mon père jouer avec si aisément. Pourtant, dans la vie du spectacle, je me contentais simplement à être une assistante, rien de plus. Il faut dire aussi que mes parents ne voulaient pas me mettre sur le devant de scène trop tôt. Un choix que je respecte aujourd'hui, mais ce ne fut pas toujours le cas.

Ce fut vers mes neuf ans que tout changea pour moi. Le premier changement qu'il y eu, ce fut tout d'abord t'intégrer le spectacle. Certes, ce n'était qu'un seul numéro, mais j'étais contente Dans ce numéro, j'accompagnais Victoria et Carline, mes deux sœurs dans un numéro d'acrobaties. Pour pimenter le numéro, l'Insecateur de Victoria passait entre nous, ses lames toujours tournées vers nous. Pour nous assurer une protection durant certains portés, le Migalos de Carline entourait nos taille, surtout la mienne, de sa soie pour être utiliser comme harnais. Tout était sécu, mais il arrive parfois qu'il est des accidents. Sauf que c'est tomber sur moi lors de ma première représentation publique. Comme une cruche, j'avais oublié de mettre de la magnésie sur mes mains juste avant un porté dit dangereux.
Carline se trouvait en équilibre sur deux plots, un dans chaque main, le dos incroyablement courbé en arrière. Pour ma part, je devais prendre appuis au niveau de son bassin, monter en équilibre pour ensuite positionner mes jambes en grand écart. Sous la table où était disposé les plate-formes, l'Insecateur de Victoria s'y trouvé, allongé, ses lames tourner sur nous. Aucune erreur n'était tolérer.  En l'absence de talque, mon poignet gauche a glissé lors de mon ascension en équilibre. Bien sûr, j'avais mon filet de sécurité, mais cela ne m'empêcha pas d'avoir ma peau tranchée. Le Migalos n'ayant pas réagi au quart de tour pour me maintenir en l'air. J'aurais dû lui en vouloir, mais c'était tout de même grâce à lui que je n'ai pas fini découpé en deux. Et puis, cela venait surtout de mon erreur.
Mon entaille fut assez profonde pour que je finisse à l'hôpital. J'y suis restée un certain, je ne sais plus combien exactement, mais trop long à mon goût. Pourtant, ce petit séjour ne fut pas le plus dur à supporter. Non, le plus dur fut d'apprendre par mes parents que je ne ferais plus partie du spectacle. Sur le coup, je pensai qu'il s'agissait simplement pour un laps de temps, histoire que je me remette de ma chute et que ma blessure se faire totalement. Le hic, c'est que la lame de l'Insecateur était rentrée trop en profondeur, me sectionnant des tissus irréparables, sur lesquelles je devrais éviter de tirer dessus. Autrement dit, ne plus faire d'acrobaties. Apprendre cette chose m'anéantit.

A la suite de cet épisode, je me refermai totalement sur moi, restant dans un coin de la roulotte. Je ne voulais plus rien. Mon rêve était parti en mille morceau à cause de ma connerie. Je supportais de moins en moins mes sœurs s'excuser au près de moi, l'une à cause de son Insecateur et l'autre à cause de son Migalos dont aucun des deux n'étaient en fautes. Et ça, elles le savaient.
Je suis restée ainsi pendant un bon moment. Ce fut longue traversée du désert dont je ne voyais pas la fin. L'arrivée me fut montré par mon père, lorsqu'il me fit un jour sortir de force de la roulotte. Je me rappelle très bien de ce jour, il faisait une chaleur écrasante et le fait que le Magmar de mon père s'amuse à cracher du feu n'aidait en rien à espérer rencontrer une brise fraîche. Ce fut vers son pokemon que mon père m'amena. Pourquoi, je n'en savais rien et je m'en foutais. Je ne voulais qu'une chose, retourner très vite dans la roulotte. Enfin, c'était ce que je voulais jusqu'à ce que mon paternel me mette dans les bras un Caninos légèrement apeuré. Cette boule de poils était tout aussi perdu que moi à cet instant. Vous voulez savoir ce que ça donne de voir deux paumés de la vie, alors il fallait nous voir à ce moment : deux êtres à l'air bêta ne sachant pas ce qui leur arrivé. Pourtant c'était simple, ce chiot était là pour que je reprenne confiance en  moi, je ne sais comment, et moi je devrais être là pour lui, pour qu'il puisse s’épanouir au mieux.
Peu à peu, je recommençai sortir, tout d'abord en utilisant l'excuse que je devais faire sortir mon nouveau compagnon. Puis cela devint plus une envie de passer toutes mes journées à l'extérieur à jouer avec Aiku, le nom de ma boule de poils rousse. Il arriva même un moment où on dut m'obliger à rentrer pour manger ou tout simplement car il se faisait tard. Je reprenais goût à la vie, même si je n'avais toujours aucun objectif. Pour cela, je le trouvai un peu plus tard, le jour où mon père me fit assister un combat pokemon, un vrai, pas comme ceux que l'on organisait durant nos numéros Cela n'avait rien à voir. Voir les dresseurs en total harmonie avec leur pokemon, faire fasse aux imprévu ensemble et se surpasser : voici ce qui allait me convenir parfaitement. J'étais tellement emballée pour devenir dresseuse que voulu partir le soir même faire ma grande aventure. Mais d'après mon père, j'étais trop jeune, de plus, mon Caninos n'était encore assez fort pour me protéger. Il a donc fallu que je patiente.

L'année de mes douze ans, je mis enfin les voiles, destination l'aventure et surtout le monde des dresseurs. Enfin, pas avant d'avoir eu droit à un grand topo de la part de mes parents sur les dangers que je pourrais rencontrer et tout le tralala qui va avec. Bref, les parents quoi …
Je commençai ma longue route à Johto. Je vais une nouvelle fois, pas tout vous raconter. Il y a tellement de choses inutiles à dire. Comme beaucoup de dresseurs, les premiers temps furent difficiles, que ce soit pour trouver un endroit abrité pour dormir lorsque l'on se trouve en pleine forêt, ou pour trouver à manger sans se ruiner lorsque nos premières prévisions sont épuisées. Les longues heures à se perdre, à combattre les pokemons sauvages et à essayer d'en capturer certains. Je ne les oublierais pas, tout comme la première rencontre, certaines plus improbables que d'autres, de mes compagnons. Le premier pokemon que j'ai attrapé fut Scarlette, une toute jeune Goupix complètement affamée. En fait, il m'a simplement fallu la nourrir pour qu'elle me suive. Pour ce qui est des autres, je les ai rencontré au fur a mesure de mon voyage dans Johto.
Je me souviens encore très bien de l'obtention de mon premier badge, bien plus dur que ce que je pensais. Je m'y suis même reprise à deux fois pour l'avoir. Mon père m'avait mis en garde que les champions étaient très forts, mais je ne pensais pas à ce point là. Mais à vrai dire, ce n'est pas de la difficulté du combat qui m'est le plus resté à l'esprit, ce sont plutôt les paroles du champion : celles-ci disaient que je n'arriverais pas très loin en utilisant simplement des pokemons de types feu. Il n'avait peut-être pas tord, mais le fait de n'avoir que des pokemons enflammés dans mon équipe était quelque chose que j'avais voulu pour une simple et bonne raison : je voulais devenir la meilleur dresseuse de pokemons feu et aller au plus haut avec eux. Après tout, je n'étais pas la première à vouloir me spécifier à un type de pokemon, chaque champion était passé par mon stade. Alors baisser les bras devant les dires d'un champion me disant de laisser tomber, il en était hors de question.

Mon périple à Johto dura un petit peu plus de trois ans, trois ans pour récolter tous les badges de cette région. Cela fut long et éprouvant, aussi bien pour moi que pour mes compagnons se comptant au nombre de six à ce moment. Avec moi il y avait Aiku, devenu un magnifique Arcanin, Scarlette, elle aussi évoluée en Feunard. Il y avait Mily, un Pyroli rencontré juste après l'obtention de mon second badge, Ifrit un Feurisson rencontré non loin de Oliville alors qu'il n'était qu'un Ericendre. Et il y avait Lucifel, un Demolosse au caractère de feu ainsi que Glann, un Volcaropode rencontrer dans une grotte. Cest grâce à eux que j'ai réussi la première partie de ma longue route. Et que j'allais la continuer à Kanto.

Au début de mon voyage à Kanto, je revis ma famille. Mes sœurs avaient grandi et été devenues de superbes jeune femmes. Quant à mes parents, ils avaient pris un sacré coup de vieux. Nous avons passé quelques jours ensembles, histoire de célébrer nos retrouvailles comme il se devait. Le temps passa très vite en leur compagnie et malheureusement chaque chose a une fin et nous sommes partis chacun de notre côté. Mais avant de nous quitter, mes parents me laissèrent un œuf de pokemon. Ce qu'il y avait à l'intérieur, je n'en savais rien. Les seules choses que je savais par rapport à cet œuf, c'est qu'une chaleur incroyable s'émanait de lui et qu'il venait d'Unys. Comment était-il venu dans les mains de mes parents, je n'en sais toujours rien aujourd'hui.

Mon parcoure à Kanto me sembla bien plus long et difficile que celui de Johto. Je m'étais attendue à ce que cela soit plus simple avec des compagnons auxquels je pouvais faire confiance, en plus de connaître leur force. Mais ce fut tout autre, à croire que je recommençais depuis le début de mon aventure. Il me fallut donc plus de conviction pour prouver de quoi j'étais capable. Dans cette nouvelle course aux badges, je me fis de nouveaux compagnons. Tout d'abord Sun, un Pyronille qui se trouvait dans l’œuf offert par mes parents, puis Light, un Melancolux qui m'avait foutu une de ses trouilles un soir lorsque je m'étais réfugiée dans une maison abandonnée et soit disant hantée.
Malgré les difficultés rencontrées sur ma route, que ce soit dans les villes, les forêts ou fasses aux champions, j'arrivai à la surmonter, même si cela prenait parfois du temps. J'aurais cru avoir bien plus de temps a obtenir tous les badges de Kanto, mais ce ne fut pas le cas. A un mois près, j'avais mis autant de temps qu'à Johto.

Une fois tous les badges en poche et comme tout bon dresseur qui se doit de l'être, il ne me restait qu'une seule étape : le conseil des quatre et le maître de la ligue. Une sacré tâche que je fis attendre un peu. Je savais pertinemment que je n'avais pas le niveau pour les affronter, même si j'avais tout ce qu'il fallait sur le papier. Non mais faut être taré pour aller au plateau indigo comme un touriste en se disant que tout va bien se passer parce qu'on a tous les badges requis. Perso, je suis fonceuse mais pas suicidaire.
J'attendis facilement une demi année avant de mon pointer à la porte du conseil des quatre. Une demi année durant laquelle j’entraînai mes compagnons et moi même sur le plan psychologique ? J'avais entendu dire que cela était éprouvant de se trouver devant eux et qu'il fallait un moral d'acier lorsqu'on se trouvait là-bas. Ouais, c'est bien beau dit comme ça, mais une fois que je fus devant le premier membre, je vous dis pas l'angoisse. J'ai cru faire dans mon froc. Cela n'avait rien à voir à ce que j'avais pu m'imaginer. Ils étaient forts, même plus que ça. Ils imposaient le respect en plus de connaître à la perfection leur élément. Oui, c'est à ce stade là que je voulais arriver.
Les combats furent longs et éprouvants, autant les un que les autres. Il fallut que je fasse travailler encore plus mes méninges pour mener mon équipe à la victoire tout en leur faisant aussi une confiance totale, ce qui ne fut pas difficile à faire pour ce dernier point. Ce fut avec une grande surprise que je réussis à arriver devant le maître. Autant vous dire que lorsqu'on arrive à ce stade là, on s'en fout de perdre ou de gagner. Ce n'est plus ça l'important. Ce qui est important, c'est de ne faire plus qu'un avec ses compagnons et de se donner à fond.
Pour moi, ce combat restera à jamais gravé dans ma mémoire. Certes, je l'ai perdu, mais la seule peine que j'ai eu en perdant ce combat fut de voir mon équipe épuisé. Pour le reste, je n'ai eu que de l'admiration devant la personne que j'avais devant moi. Une personne forte, imposant le respect, sachant comment réagir à chaque coup, comprenant parfaitement ses pokemons.

A la suite de ce combat mémorable, je repris tout simplement ma route. Je voulais prendre un peu mon temps, profiter de Kanto, faire un peu la fête que j'avais délaissé pendant plus d'une demie année. Tout simplement soufflé un peu. Je le devais à mes compagnons mais aussi à moi même. Après cette petite pose, je voulais repartir, peut-être à la découverte d'Unys. Mes parents m'avaient donné envie d'aller découvrir cette région lorsque je les avais vu au début de mon voyage de Kanto.
Oui cela était mes projets, mais que je ne fis pas. Pourquoi ? Parce qu'une personne étrangement familière m'arrêta dans mon élan, me faisant une proposition impossible pour moi de refuser. Cette personne était un membre du conseil des quatre. Comment il m'avait retrouvé ? Ça c'est une bonne question dont j'aimerais encore avoir la réponse aujourd'hui. Mais revenons à nos wouatwouat. Cette personne était là pour me donner une place dans le conseil, plu exactement sa place. Il se disait trop vieux pour continuer et qu'il avait longtemps rechercher quelqu'un un peu comme moi, jeune et plein d'énergie pour prendre sa place. Non, là je ne me jette pas moi même des fleurs, c'est exactement ce que ce type m'a dit. Autant vous dire que je n'y ai pas cru sur le moment, croyant plutôt à une grosse blague bien fumeuse. Il m'a ramener au plateau indigo et là surprise, tout ce qu'il m'avait dit s'était avéré être vrai.

Depuis ce jour, dans l'année de mes dix-neuf ans, je suis officiellement devenue membre du conseil des quatre des régions Kanto et Johto. Un beau rêve. Mais n'allez pas croire que je me suis endormie sur mes lauriers. J'ai certes atteint un but, mais je n'arrête pas pour autant d'améliorer mes connaissances sur mon élément. Il y a toujours des choses à apprendre, même quand on est au plus haut.
My pokemon
Citation

△ Aiku, Arcanin


« Mon plus fidèle ami »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : Sérieux
Capacité spé : Intimidation
Sexe : Masculin

Attaques :
    -Vit.Extreme
    -Machouille
    -Colère
    -Déflagration

Il s'agit de mon premier pokemon. Grâce à lui, j'ai réussi à surmonter de nombreux obstacles. C'est un pokemon fidèle qui ne me décevra jamais. De nature sérieux, Aiku c'est parfaitement ce qu'il a le droit de faire et ce qu'il peut faire. Il ne fait jamais de chose stupides, sauf quand il s'agit de se surpasser.
△ Scarlette, Feunard


« Douce comme une caresse »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : calme
Capacité spé : Torche
Sexe : Féminin

Attaques :
    -Onde folie
    -Lance flamme
    -Extrasenseur
    -Feu d'enfer

Il s'agit de mon premier pokemon que j'ai attrapé. Enfin, "attrapé" est un bien grand mot, elle m'a tout simplement désignée comme maîtresse parce que je lui ai donné à manger, rien de plus. Mis à part ça, c'est une adorable feunard, très câline. Toujours prête à me servir d'oreiller lorsque j'ai sommeil. Je crois bien que c'est un pokemon rêvé.

△ Mily, Pyroli


« Pire qu'un gosse »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : Foufou
Capacité spé : Torche
Sexe : Féminin

Attaques :
    -Puredpoid
    -Lance flamme
    -Ebullilave
    -Vive-attaque

J'ai rencontré Mily par hasard non loin de la pension de Doublonville. Si je me souviens bien, elle avait volé de la nourriture ainsi qu'une pokepoupée. Les gens de la ville voulait enfermer cette pauvre bête dans une cage afin qu'elle ne fasse plus de bêtise. Pour y remédier, je l'ai prise avec moi. Depuis, j'ai l'impression d'avoir hérité d'un gosse. Même encore aujourd'hui, elle ne cesse de faire des bêtises. Il n'y a que lorsqu'elle dort et qu'elle combat qu'elle est sérieuse ... Enfin, souvent.
△ Ifrit, Typhlosion


« Aussi incontrôlable que de l'huile sur le feu »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : Mauvais
Capacité spé : Brasier
Sexe : Masculin

Attaques :
    -Lance flamme
    -Damocles
    -Eruption
    -Seisme

Comme il était tout mignon lorsqu'il était un ericendre. Il n'arrêtait pas d’éternuer, faisant à chaque fois sortir les flammes de son dos. Il a toujours été un peu à l'écart des autres, leur grognant facilement dessus lorsqu'un de ses compagnons s'approche de trop près, surtout quand il mange. Il râle surtout après Mily qui adore l'embêter. Mais au fond, c'est un pokemon sur qui je peux compter, même si c'est un véritable bougre.

△ Light, Lugulabre


« A faire dresser les poils de la nuque »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : Discret
Capacité spé : Corps ardent
Sexe : Masculin

Attaques :
    -Rebondifeu
    -Ball'ombre
    -Déflagration
    -Vibruscur

Alors lui, je crois qu'il m'a foutu la plus grosse pétoche de toute ma vie. Je l'ai rencontré à Kanto, dans une vieille baraque abandonnée. Durant toute une bonne partie de la nuit, il n'a cessé de suivre, s'amusant à faire du bruit et à déplacer certains objets quand j'avais le dos tourner. Imaginez un peu ma tête. Mais aussi quel fous rire que j'ai eu en le découvrant coincé sous une pile de bouquins.
△ Sun, Pyrax


« Un soleil un peu trop chaud »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : Hardy
Capacité spé : Corps ardent
Sexe : Masculin

Attaques :
    -Bourdon
    -Vent violent
    -Danse du feu
    -Lance flamme

Je l'ai vu naître cette pile électrique. Il me vient d'un oeuf offert par mes parents, après u petit passage de leur par à Unys. Je vous avoue que c'était la première fois que je voyais ce spécimen de pokemon quand il s'est extirper de sa coquille. Sun a, comme on pourrait le dire, la joie de vivre. C'est un pokemon très agréable, qui en plus, apprend très vite.

△ Lucifel, Demolosse (dans le pc)


« Sauvage comme un incendie »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : Malpoli
Capacité spé : Matinal
Sexe : Masculin

Attaques :
    -Tricherie
    -Lance flamme
    -Machouille
    -Ball'ombre

Rencontré à Johto lorsqu'il était encore qu'un malosse, je vous avoue que j'ai eu toujours beaucoup de mal avec lui. Monsieur n'écoute pas toujours et va même parfois à se rebiffer. Enfin, cela ne dure jamais très longtemps. Il faut juste savoir le remettre à sa place, même si j'avoue que j'aime pas toujours le faire.
△ Fire, Magby (dans le pc)


« Trop mignon »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : Jovial
Capacité spé : Corps ardent
Sexe : Masculin

Attaques :
    -Brouillard
    -Feinte
    -Reboudifeu
    -Poing de feu

Je crois que je n'ai pas de pokemon plus craquant en ma possession. Certainement du fait qu'il s'agit d'un bébé, là encore, il m'a été confié par mes parents il y a peu de temps. Le Magmar de mon père ayant fait un oeuf et ne sachant pas vraiment quoi faire du petit Magby, ils ont préféré me le donner, sachant pertinemment que je n'allais pas refuser.

△ Glann, Volcaropode (dans le pc)


« Mais reviens là ! »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : Lâche
Capacité spé : Armumagma
Sexe : Féminin

Attaques :
    -Eboulement
    -Lance flamme
    -Plaquage
    -Telluriforce

Alors elle, je crois que j'ai jamais vu un volcaropode aller aussi vite lorsqu'il s'agit de fuir le combat ou pour manger. Je l'ai rencontrer alors qu'elle n'était qu'un limagma dans une grotte, s'abritant de la pluie. Bon dieu que j'ai eu du mal à l'attraper. Je vous jure, je n'aurais jamais pensé qu'un limagma pouvait être aussi rapide
△ Sanaelle, Camerupt (dans le pc)


« Faut se bouger le c*l »
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]Nature : Relax
Capacité spé : Solide roc
Sexe : Féminin

Attaques :
    -Eboulement
    -Seisme
    -Baillement
    -Eruption

Je crois que c'est ma rencontre la plus improbable. A vrai dire, ce sont plutôt dans gens à Kanto qui m'ont mené à elle. Elle se trouvait pas loin du mon Sélénite, en train de dormir en plein dans le passage. Les gens ont d'abord cru qu'elle était souffrante. La grosse blague, elle ne faisait que dormir comme une bien heureuse. Je crois que j'ai du l'énerver en la réveillant car elle m'a charger. Perso, j'étais pas fière d'avoir une masse de plus de 200kg me courir après.

Derrière l'écran
Shiynmey ▬ Âge : 21 ans ans ▬ Comment avez-vous connu le forum : Google est mon ami (parfois) ▬ Personnage de l'avatar : création originale de Sawasawa ▬ [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


____________________________________________________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Aoife Maruick le Jeu 22 Aoû - 23:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1565
Localisation : Ou? A toi d'voir. A la Ligue, ou dans ta tête, a hanter ton esprit.


Feuille de personnage
Equipe Pokémon:
Age: 17 ans
Citation préférée:

MessageSujet: Re: Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction) Jeu 22 Aoû - 10:58

Bienvenue à toi! c'est une très belle fiche que tu nous à fait là =D H^zte de lire l'histoire, et n'oublie pas de réclamer un rp test en mp à un membre du Staff pour ce rôle!

____________________________________________________________
"I am the "who" when you call, "Who's there?"
I am the wind blowing through your hair"


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]~édité
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://silver1fr.deviantart.com/

Messages : 6


MessageSujet: Re: Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction) Jeu 22 Aoû - 23:37

Merci beaucoup ^^

Je vous annonce que je viens de finir ma fiche avec l'ajout de mon histoire ainsi que les surnoms de mes pokemons et d'une petite description pour chacun.

____________________________________________________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 19
Localisation : à l'entrainement, ou dans mon arène...


MessageSujet: Re: Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction) Ven 23 Aoû - 1:24

Bienvenue!

*Kurogané compare la taille de son histoire et celle d'Aoife* Ahah! J'ai une plus grande histoire. *retire les lignes blanche des deux et re-compare* ... Pas juste... (T.T)

Je plaisante, c'est une excellente fiche. XD Je suis sur à 100% que tu réussis le RP Test.

____________________________________________________________
Combat:
 


Je veux être plus fort que n'importe qui d'autre. C'est pourquoi je me bats. Je me fous de qui vit ou meurt.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1630
Localisation : Laure est entrain de chercher. Elle vous donnera le résultat dès qu'elle l'aura.


Feuille de personnage
Equipe Pokémon:
Age: 15 ans (13 ?)
Citation préférée:

MessageSujet: Re: Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction) Ven 23 Aoû - 16:36

Je m'occupe du RP de test !

____________________________________________________________
Merci à [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et aux artistes pour les magnifiques avatars et signature !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 432
Localisation : Quelque part entre ce monde et celui des rêves


Feuille de personnage
Equipe Pokémon:
Age: 19 ans
Citation préférée:

MessageSujet: Re: Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction) Dim 25 Aoû - 23:28

Bienvenue !

J'adore les codes de ta fiche *o* J'suis jaloux xD

____________________________________________________________
Merci à Soul Kanuda pour et merveilleux avatar et à Jyuu-sama pour cette magnifique signature !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1630
Localisation : Laure est entrain de chercher. Elle vous donnera le résultat dès qu'elle l'aura.


Feuille de personnage
Equipe Pokémon:
Age: 15 ans (13 ?)
Citation préférée:

MessageSujet: Re: Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction) Mer 28 Aoû - 14:22

Le RP test a été lu et approuvé o/
T'as plus qu'a attendre qu'un Modo/Conseil 4 ou un Admin passe pour te sacraliser membre o/ Roulez jeunesse, tu as mon pour !

____________________________________________________________
Merci à [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et aux artistes pour les magnifiques avatars et signature !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 1565
Localisation : Ou? A toi d'voir. A la Ligue, ou dans ta tête, a hanter ton esprit.


Feuille de personnage
Equipe Pokémon:
Age: 17 ans
Citation préférée:

MessageSujet: Re: Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction) Mer 28 Aoû - 17:28

Tu es validée! bon jeu parmi nous! o/

____________________________________________________________
"I am the "who" when you call, "Who's there?"
I am the wind blowing through your hair"


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]~édité
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://silver1fr.deviantart.com/



MessageSujet: Re: Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction)

Revenir en haut Aller en bas

Tout feu, tout flamme : Aoife Maruick (en construction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Tout nouveau tout beau (Marco)
» Les Goûts et Saveurs du Perche. 6ème édition.
» N°3 ▬ Un hiver tout feu, tout flamme.
» Réunion à Ittre le 30 avril et le 1 mai 2011
» Tout garder ? Tout jeter ? Tout donner ? Tout vendre ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinka no Kizuna :: L'aire de repos de tout aventurier :: Corbeille :: Anciennes fiches de présentation-